La protection et la mise en valeur des milieux naturels et agricoles: un enjeu fédéral

Par Sylvain Perron, coordonnateur du Mouvement Ceinture Verte

La conservation des milieux naturels et agricoles est de plus en plus difficile dans les milieux urbains densifiés puisqu’ils font face à une pression croissante due à l’étalement urbain. C’est pourquoi plusieurs projets de ceinture verte ont vu le jour un peu partout au pays : Montréal, Toronto, Ottawa, Vancouver, etc. Ces projets visent notamment la protection des habitats pour de nombreuses espèces, dont plusieurs sont en voie de disparition ou menacée.

La conservation des milieux naturels et agricoles permettrait également une meilleure adaptation aux changements climatiques, notamment grâce à leurs services écosystémiques (gestion des eaux pluviales, îlots de fraîcheur, biodiversité), mais également grâce à leurs bienfaits pour l’économie canadienne (tourisme, agriculture, etc.).

D’une part, bien que la protection et la mise en valeur des milieux naturels et agricoles dans un cadre urbain soient surtout de compétence municipale, le niveau fédéral a également son rôle à jouer. Il faut comprendre qu’un fonds pour les infrastructures vertes a existé jusqu’en 2014. Ce fond s’appliquait notamment pour des projets reliés à des usines de traitements des eaux usées et de création d’énergie à travers la gestion des matières résiduelles. Bien qu’il s’agissait de projets intéressants, nous croyons que ce fonds devrait être reconduit et bonifié afin de donner la possibilité de renaturaliser des espaces, de conserver des milieux naturels et de protéger la biodiversité.

D’autre part, l’acquisition de terrains à proximité des endroits densément peuplés est très onéreuse pour les municipalités qui manquent déjà de fonds pour gérer leurs responsabilités. L’accessibilité de ces terrains est essentielle pour rapprocher la population de la nature et permettre d’enrayer le déficit-nature.

Avec la journée du vote qui arrive à grands pas, le Mouvement Ceinture Verte a voulu connaître le point de vue des principaux partis en lice concernant la protection et la mise en valeur des milieux naturels et agricoles à proximité des grands centres urbains. Voici ce qu’ils ont répondu.

Bloc Québécois

Nouveau parti démocratique

Parti conservateur du Canada : pas de réponse

Parti libéral du Canada

Parti vert du Canada

Comments are closed